top of page

Ma toute première vidéo sur Youtube

Quand j'ai un coup de mou et que je n'ai plus d'inspiration, j'ai pris pour habitude d'aller visionner des studio vlogs d'artistes sur Youtube


J'adore voir les coins de travail de chacun : bureaux, ateliers, voire carrément un studio de malade avec de grandes baies vitrées et vue sur un lac


Oui, je parle bien du studio de Jess Karp ^^

D'ailleurs n'hésitez pas à aller voir sa vidéo si vous voulez avoir un meilleur aperçu


Mais comme vous vous en doutez, ce genre de vidéos peut être à double tranchant ; d'un côté ça peut nous remotiver, nous donner des idées, bref, nous inspirer, alors que d'un autre côté ça peut nous écraser un peu plus le moral.


Pour bien faire, hé bien ... ne faites pas comme moi qui prend le risque de m'extasier devant le grand studio de rêve de Jess Karp serrée dans un "coin bureau" sombre aménagé dans ma chambre. Le contre-coup risque d'être brutal.

Je pense qu'il y a un juste milieu à trouver si on veut s'en sortir sain et sauf.


Pourquoi, Jess ?


Attention, je ne dis pas que mon bureau n'est pas bien.

Il est largement suffisant pour écrire mes articles de blog, m'occuper de mon site internet, faire des achats en ligne ou encore pour télétravailler.

Mais dès qu'il est question de dessiner (activité qui nécessite un minimum de lumière) ou de préparer des commandes j'ai vite fait de me sentir à l'étroit.


Mais voilà, quand je vois ce genre de vidéos ben ça me donne envie d'en faire aussi.

Mais comme je suis loin d'être prête à me montrer en face cam et encore moins parler (c'est fou ce que je déteste m'entendre parler !), j'ai opté pour une autre solution : les vidéos "work in progress".


En quoi ça consiste ?

C'est très simple.


Je commence un nouveau dessin pour l'occasion et je filme le processus de réalisation.

Puis, une fois le dessin terminé, je fais le montage et j'accélère la vidéo.


Ce concept de vidéo était parfait pour moi qui ne bénéficie pas d'un espace de travail lumineux (c'est le moins qu'on puisse dire...) et qui ne désirait pas apparaitre à l'écran.

Et puis on voit mes mains, c'est assez pour une première non ?


Bref, voici ce que ça donne :



Personnellement, je préfère que ma vidéo ai du rythme et qu'elle ne soit pas trop longue donc je ne filme pas l'entière réalisation du dessin mais seulement quelques parties avec différentes prises de vue que j'assemble ensuite.


Je suis consciente des problèmes d'éclairage évidents mais bon, c'est le mieux que je pouvais faire avec les moyens du bord.


Alors, qu'est-ce que vous en pensez ?


 
7 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page